Iannis Pledel (french, 1981, lives and works in Paris) is a photographer, visual artist and painter. He studied at the Gobelins school in Paris and has exhibited several times in galleries in France.

He also distinguishes himself with creations for collaborations, especially with Colette Paris, Generation Goldman, Estée Lauder and by signing portraits of personalities.

His last work in 2016-2018 combines painting, photography, graphic design and collage. The use of different techniques is at the heart of his artistic practice and is part of shaking the boundaries of photography by exploring new forms of representation.

He elaborates psychological scenes related to desire. He creates superimposition and complex compositions on the same work offering several levels of reading. The intrigues that he constructs give to see the sequence of actions, a flow of consciousness or thoughts. Different narrations, temporalities and perspectives are thus mixed. The viewer is invited to imagine the story.

He mixes past and contemporary representations, feeding on a wide range of references by David Hockney, John Baldessari, Peter Beard, William Klein, Guy Bourdin or Velasquez and Fragonard.

He also associated writing and photography and realized two books in 2013 and 2016 around the Deadly Sins.

His work is part of the tradition of visual photography and seeks to define its own contours

Iannis Pledel (français, 1981, vit et travaille à Paris) est un artiste photographe, plasticien et peintre. Il a étudié à l’école des Gobelins à Paris et a exposé dans différentes galeries en France.

Il s’illustre également par des créations pour des collaborations, notamment avec Colette Paris, Génération Goldman, Estée Lauder et en signant des portraits de personnalités.

Ses dernières œuvres réalisées en 2016-2018, associent la peinture, la photographie, le graphisme et le collage. L’utilisation de techniques différentes est au cœur de sa pratique artistique et s’inscrit dans un processus de décloisonnement des supports traditionnels.

Il élabore des scènes psychologiques liées au désir. Il crée des superpositions et des compositions complexes qui offrent plusieurs niveaux de lecture. Les intrigues qu’il construit donnent à voir des séquences d’actions, des flux de conscience ou des pensées. Différentes narrations, temporalités et perspectives sont ainsi mélangées. Le spectateur est ainsi invité à imaginer l’histoire.

Il joue sur les représentations intemporelles ainsi que contemporaines, en se nourrissant d’un large éventail de références de David Hockney, John Baldessari, Peter Beard, William Klein, Guy Bourdin ou encore Vélasquez et Fragonard.

Il a également associé écriture et photographie et a réalisé deux ouvrages en 2013 et 2016 autour des Péchés Capitaux.

Son travail s’inscrit dans la tradition de la photographie plasticienne tout en définissant ses propres contours.

CONTACT

iannis.pledel@gmail.com

+33 6 51 22 67 51